Interview avec le Fondateur de ZOOMED

Présent au Burkina Faso dans le cadre du lancement officiel du système ZOOMED qui est une technologie révolutionnaire pour la sécurisation et la gestion des véhicules, le fondateur de ZUOIX, Zuo Bruno, s’est prêté à nos questions. Dans les lignes qui suivent, il est revenu longuement sur cette solution innovante et adaptée à la gestion des véhicules.

Bizya Africa : Présentez-vous svp ?

ZUO Bruno : Je m’appelle Zuo Bruno. Je suis le Fondateur et le Président directeur général de ZUOIX. ZUOIX est une entreprise de sécurité et de gestion de l’information basée au Cameroun. C’est cette entreprise qui a développé ZOOMED, le système de sécurisation des voitures de l’Afrique sans internet avec des caractéristiques uniques.

Bizya Africa : Parlez-nous de ZOOMED

ZUO Bruno : ZOOMED est un système qui n’a pas besoin de téléchargement d’application, ni de téléphones intelligents ou de tablettes pour fonctionner. Il fonctionne uniquement par SMS. Cette technologie permet de contrôler et de sécuriser des véhicules comme les voitures, les motos, les tricycles et même sur les hélicoptères, sans internet. Il suffit d’envoyer un message à votre numéro de voiture.

Bizya Africa : D’où est venue l’idée de créer ZOOMED ?

ZUO Bruno : L’idée est venue suite à une panne de l’internet au Cameroun il y a quelques années. A cause de cette panne ; des entreprises et des particuliers qui utilisaient la géolocalisation par internet ont perdu le contrôle de leurs véhicules. Ainsi, des véhicules ont été volés. D’où la création de cette technologie qui fonctionne sans internet. C’est dans cette optique que je suis là pour proposer cette solution innovante à la population de Burkina Faso. Cette technologie est efficace, moins chère et pratique.

Bizya Africa : Comment fonctionne ZOOMED ?

ZUO Bruno : ZOOMED est un système de sécurité automobile qui utilise la plateforme SMS avec la technologie GPS et GSM. C’est plus de 25 fonctionnalités. ZOOMED fonctionne en envoyant des commandes par SMS à partir de votre appareil mobile à votre voiture. Ce système permet, entre autres, de pouvoir localiser votre véhicule en temps réel, d’immobiliser votre flotte avec un simple SMS, de contrôler la consommation du carburant, la distance parcourue, de connaître l’état de la voie, de surveiller la vitesse, d’écouter les conversations dans le véhicule.

Egalement, c’est un système d’alerte en cas de braquage et d’accident, qui permet de lancer un SOS dans les 4 secondes suivantes, à partir de n’importe quel endroit sur la planète terre. Ainsi, vos contacts, les services de sécurité et les pompiers seront au courant de votre situation et de votre position exacte. Par ailleurs, lors d’un vol, la possibilité est offerte au propriétaire du véhicule d’immobiliser le véhicule à l’aide d’un simple SMS.

Bizya Africa : En dehors du Cameroun et du Burkina Faso, dans quel autre pays ZOOMED est-il disponible?

ZUO Bruno : ZOOMED existe dans 12 pays dans le monde dont la France, les Etats Unis, le Mali, le Sénégal…..

Bizya Africa : A combien s’élève les frais d’installation de ZOOMED ?

Pour profiter de la solution de ZOOMED, il faut acheter l’équipement et payer un abonnement mensuel. En ce qui concerne les motos, le prix de l’installation est de 43 000F avec un abonnement mensuel de 3 000 F et celui des voitures à 95 000 F avec un abonnement mensuel 5 000 F. S’agissant des camions, l’installation du système est à 115 000 F avec 10 000 F par mois. Enfin, pour les Caterpillar et les engins lourds c’est 250 000 F et 25 000 F mensuel. Les SMS ou les appels pour commander le véhicule sont facturés sur la base de la tarification téléphonique locale.

Bizya Africa : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez lors de la commercialisation de ZOOMED ?

ZUO Bruno : Cette technologie étant moins chère, les gens n’y croient pas beaucoup. Avec les solutions de géolocalisation avec internet, le cout est beaucoup plus élevé. Les gens veulent voir avant de croire. 

Bizya Africa : Quels sont vos perspectives pour l’avenir?

ZUO Bruno : J’ai beaucoup de projets pour l’avenir. Je suis sur une application pour les cortèges. Cette application permettra d’avoir une vue de 4 kilomètres en vidéo en avant et à l’arrière. Egalement, je suis sur un projet pour les élèves en classe de terminal. Ce projet permettra aux élèves de mieux se préparer pour l’examen du baccalauréat et de pouvoir s’inscrire à l’université. Par ailleurs, j’ai un projet de radio en ligne (Web radio) qui permettra aux internautes de réagir sur cette radio en appelant gratuitement. 

Bizya Africa : Quels conseils pourrez-vous donner aux jeunes Africains que vous inspirez et qui souhaitent comme vous innover ?

ZUO Bruno : Moi, j’ai fait une formation en géographie à l’université. Je me suis formé ensuite sur l’informatique. La formation est différente de la profession. On peut être formé dans un domaine et exercer dans un autre domaine. Je voudrai dire aux jeunes africains que nous devons prendre en compte nos réalités et développer des solutions adaptées à nos besoins et non nous focalisé sur le gain  à tout prix.KABORE Ange Hilary

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *