Libra, la nouvelle Cryptomonnaie de Facebook

Le leader mondial des réseaux sociaux Facebook lance un projet de monnaie digitale universelle. C’est un projet qui pour Facebook annonce une évolution de son business model qui devrait s’orienter davantage vers le e-commerce et les services financiers, plus acceptables pour les internautes. Les détails de cette monnaie baptisée Libra et qui sera gérée à Genève doivent être annoncée ce mardi 18 juin 2019.

La société Libra Network Sarl, qui aura la charge de la gestion de la nouvelle monnaie digitale de Facebook est déjà inscrite au registre des sociétés de Genève. Le dispositif sera complété par une fondation de droit suisse qui officiera un peu comme une banque centrale, gérée par un conseil d’une vingtaine de membres dont la mission consistera à encadrer le taux de change et assurer la stabilité de la monnaie.  Les premières sociétés qui vont rejoindre ce projet de monnaie digitale universelle de Facebook sont entre autres Visa, MasterCard, Paypal, Uber, Spotfy, Iliad, eBay, Booking.com, Vodafone, PayU, Stripe, etc.

De l’avis du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, avec Libra, il sera « aussi simple d’envoyer de l’argent avec son smartphone que d’envoyer une photo ».

Cette monnaie numérique sera adossée à un panier de monnaies et de valeurs jugées stables, par exemple des dollars et des euros. Grâce à une application sur leur téléphone portable, les consommateurs pourront en acheter et les utiliser pour payer sur Internet, sur des plateformes d’e-commerce mais aussi dans l’univers de Facebook, notamment les messageries Whatsapp ou Messenger.

Elle permettra aussi d’acheter des biens dans des boutiques physiques. Cette cryptomonnaie servira également au transfert d’argent d’un pays quelconque vers un autre pays. L’ambition de Facebook et de ses partenaires est d’offrir un service plus rapide et moins cher que ceux des banques ou des autres systèmes de transfert.

Cependant, selon certains experts, cette forme de privatisation du pouvoir monétaire par une société qui compte plus de deux milliards d’abonnés, pourrait remettre en cause une partie du système financier mondial, menacer le florissant business du transfert d’argent, voire même réduire le rôle économique des Etats.

Valentin Youmanli

 

Valentin Mano

Journaliste multimédia manovalentin1er@yahoo.fr

2 pensées sur “Libra, la nouvelle Cryptomonnaie de Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Rejoignez nous:

×