Opportunité d’entreprenariat : Lancement officiel de la Société Coopérative avec Conseil d’Administration Bâtir l’Avenir (SCOOP-CA /BA)

L’Amical des Jeunes Commerçants et Entrepreneurs du Burkina (AJCEB) a organisé une conférence de presse ce samedi 03 Aout 2019. Cette rencontre avec les hommes de médias marque le lancement officiel des activités de la société Coopérative avec Conseil d’Administration Bâtir l’Avenir (SCOOP-CA /BA) dont l’objectif principal est la promotion de l’actionnariat populaire. « Un Burkinabè, un actionnaire », tel est l’engagement de la SCOOP-CA/BA.

C’est sous des mots de bienvenus du Président du Conseil d’Administration Aziz NIGNAN, que s’est ouverte la conférence du lancement officiel des activités de la Société Coopérative avec Conseil d’Administration Bâtir l’Avenir SCOOP-CA/BA. En effet, l’Amical des Jeunes Commerçants et Entrepreneurs du Burkina (AJCEB) avait lancé le 11 Avril 2019 le projet SOFATO. Un projet qui devrait être financé par actionnariat populaire. Selon M. NIGNAN, ce projet a vu le jour suite à un contexte pénible de stagnation de l’économie Burkinabè  et face aux besoins sans cesse de la population pour investir dans l’économie nationale. L’Amical a donc perçu cela comme l’unique occasion à saisir, pour amener les Burkinabè à s’approprier le levier essentiel de développement de toute économie libérale, à savoir l’investissement dans le secteur privé.

Cependant, le 07 Mai 2019, l’autorité communautaire de régulation de l’épargne publique avait interpelé l’AJCEB sur le caractère irrégulier de la procédure de collecte de fonds. C’est ainsi que des recommandations ont été faites à l’association de se conformer à la législation communautaire.

Parmi les possibilités qui s’offraient à l’AJCEB, figurait la voie coopérative, qui est un instrument puissant de développement économique à la portée des masses, selon les initiateurs du projets SOFATO. Cette voie fu donc adoptée, et le 24 Mai 2019, la SCOOP-CA/BA voit le jour.

Pour Aziz Nignan, la coopérative se chargera désormais de regrouper tous les bâtisseurs de l’avenir au sein d’une organisation commune. Laquelle organisation se chargera désormais de porter les initiatives des bâtisseurs de l’avenir à travers le sous projet « un Burkinabè, un actionnaire », pour susciter la participation de ses membres en investissement structurel dans le secteur agricole, mais aussi en investissant dans tous autres domaines susceptibles de lui permettre de réaliser son projet. »

Le présent projet a comme ambition, tout en investissant dans le secteur agricole dans toute sa chaine de valeur, de renforcer la capacité de ses membres et de toutes les couches sociales en esprit coopérative, pour espérer faire de chacun d’eux un investisseur et acteur de son propre développement.

Par ailleurs, pour sa première initiative à savoir l’implantation de l’usine SOFATO, un espace de 03 hectares est déjà acquis dans la ville de Yako, et l’autorisation d’implantation de l’usine est déjà également obtenue.

Ce lancement a pris fin, par une invite du PCA a une adhésion rapide et massive des Burkinabè ainsi que par leur intéressement participatif à toutes ces activités pour que les premiers dirigeants puissent rapidement s’atteler à mettre en œuvre son projet car il se veut d’abord patriotique avant d’être lucratif.

 Laetitia Cynthia BAYALA / Evelyne Téné COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Rejoignez nous:

×