WORKSHOP DE CIM METAL SA : Première usine de fabrication d’acier made in Burkina Faso

Les acteurs de la fonderie CIM METAL SA, première et seule usine de fabrication d’armatures TMT au Burkina Faso, ont organisé un workshop ce vendredi 02 Août 2019 à l’hôtel Sopatel Silmandé. C’est une activité qui avait pour but de faire connaitre d’avantage la société CIM METAL SA et ses produits. Pour ce faire, les responsables de l’usine ont animé une session d’échange autour du thème « L’acier du Burkina Faso, quels enjeux pour des constructions durables ».

C’est devant des invités de marque constitués de partenaires, et de clients potentiels que les responsables du géant du fer burkinabè ont animé cette soirée de Workshop. Pour les responsables de cette société créée par Infusa KANAZOE, l’objectif principal de ce workshop est de faire mieux connaitre les produits  de CIM METAL SA à tous les consommateurs de l’acier. C’est pourquoi les échanges ont tournés autour du fer qu’ils produisent notamment sur ses spécificités et son processus de fabrication.

Pour Rahim KANAZOE, Administrateur de CIM METAL S.A, l’initiative d’organiser ce workshop vise également à faire savoir à tous ceux qui s’intéressent aux produits de CIM METAL SA, que l’entreprise est entièrement locale et met à leur disposition du fer de qualité répondant aux normes nationales et internationales et ce, aux prix les plus bas du marché burkinabè.

Au cours de la présentation, il est ressorti que pour garantir la qualité et la durabilité de ses produits, CIM METAL SA emploie des technologies de pointe dans la fonte de l’acier. Ces technologies employées par l’usine font d’elle la première au Burkina à faire du laminage à chaud dans le processus de fabrication du fer à béton en plus du laminage à froid qu’ils font.

Selon Samer MANSOUR, manager général, CIM METAL SA s’est entouré de toutes les garanties pour produire des fers de qualité. Outre les certifications ISO14001 :2015 et ISO9001 :2015, l’usine dispose de deux laboratoires internes dans lesquels des tests sont effectués régulièrement pour vérifier la qualité du produit.

Il ajoute que l’usine utilise comme matière première de la ferraille pour en extraire le fer et ainsi fabriquer l’acier nécessaire à la fabrication des armatures, ce qui leur permet d’offrir aux publics burkinabè du fer de qualité au prix le moins cher sur le marché du fer au Burkina Faso.

Les différentes présentations faites lors de cette soirée par le Directeur Commercial de l’usine Mohamed Ali et la Responsable Qualité & Marketing Djélikah OUEDRAOGO, ont permis aux participants de savoir davantage sur les produits de cette société qui fait la fierté du Burkina Faso. Certains participants dont les préoccupations portaient sur la fabrication uniquement du fer Fe 500 par CIM METAL SA, la couleur noire du fer et sur son prix abordable se sont réjouis du Workshop et ont salué ses retombées. Pour Aimé NIKIEMA gérant adjoint de SOCOCIM, cette activité est la bienvenue car elle a favorisé une interaction entre les différents acteurs du domaine, toute chose qui a permis aux potentiels clients de mieux connaitre les produits de CIM METAL SA mais également d’exprimer leurs doléances.

Les participants ont par ailleurs formulé des suggestions à la société en lui demandant entre autres de communiquer davantage sur ses produits afin de les vulgariser car ils sont de très bonne qualité.

Cette activité fut une belle occasion pour les responsables de CIM METAL SA d’inviter les burkinabè à opter pour le fer CIM METAL SA qui se distingue des autres par son marquage sur les barres de fer « CIM METAL TMT », sa qualité et son prix accessible.

Evelyne Coulibaly / Valentin Mano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Rejoignez nous:

×