Akon : Le rappeur devenu homme d’affaires sera-t-il président américain en 2020 ?

Le 03 avril 2019, le président sénégalais Macky Sall a offert 2000 hectares de terres à Akon. Ces terres sont situées à Diamniadio, au sud de Dakar à environ 5 minutes du nouvel aéroport. C’est là que Akon réalisera son troisième projet d’envergure internationale : Akon Crypto City. Ce projet est le dernier en date après Akoin et Akon Lighting Africa. C’est une ville futuriste inspirée du film Wakanda. Dans le film, le royaume du Wakanda est un pays africain fictif, situé en Afrique subsaharienne, à l’ouest de l’Éthiopie et au nord du Kenya. Ce petit royaume, longtemps caché aux autres nations du monde, est notamment connu pour posséder un gisement naturel du métal de fiction le vibranium, ainsi que pour son dirigeant, le monarque et super-héros appelé la Panthère noire.

Lors de son discours au prestigieux Festival international de la créativité des lions de Cannes, le chanteur a précisé que Akon Crypto City sera une crypto-ville, une « cité intelligente ». Elle incluera une zone commerciale, des habitations, un stade, des parcs et des universités.

« Akoin pourraient sauver l’Afrique, car elles ramènent le pouvoir  et la sécurité aux populations»

Le deuxième projet phare du milliardaire Akon est la crypto-monnaie Akoin. C’est sur le système Akoin que reposera le fonctionnement de la Akon Crypto City. Selon « Coin revolution », l’objectif principal de cette crypto-monnaie est de créer un écosystème qui créera des opportunités pour les jeunes entrepreneurs non seulement au Sénégal mais aussi dans le monde entier.

C’est pour cette raison que la Fondation Akoin, qui travaille sur la crypto-monnaie Akoin, a mis au point un programme unique Token of Appreciation (TOA). L’objectif principal est de recueillir au moins 1M USD d’investisseurs. Cet argent servira à construire l’écosystème d’Akoin et à faciliter le lancement de la crypto-monnaie d’Akoin. Les investissements et autres donations se font toujours sur faire: https://akointoa.org/

Selon la Fondation Akoin, pour chaque dollar USD donné au cours de la période de la campagne de jetons d’appréciation, les donateurs ou les investisseurs recevront 4 Akoin en guise de remerciement. Une fois l’objectif de $ 1M USD atteint, les TOA seront répartis à différents niveaux.

« Sans électricité il n’y a pas de développement ».

                                                                                    

Sur une population totale estimée à 1,2 milliard d’habitants, plus de la moitié des Africains -plus précisément 645 millions- vivaient sans électricité en 2017. Convaincu que « Sans électricité il n’y a pas de développement », Akon a décidé d’investir dans le domaine de l’énergie en Afrique et plus particulièrement dans les zones rurales. En février 2014, en collaboration avec Samba Bathily, un entrepreneur malien  et Thione Niang, un politicien et entrepreneur social d’origine sénégalaise, Akon lance Akon Lighting Africa.

Akon Lighting Africa qui est le premier projet d’envergure du philanthrope Akon, vise à fournir l’électricité à 16 millions d’africains à l’horizon 2020, grâce à l’énergie solaire. A travers le partenariat public privé, Akon Lighting Africa est présent dans plus de 18 pays en Afrique. Si pour le lancement de Akon Lighting Africa le trio a investi plus de 100 millions de F CFA, après trois années de fonctionnement, le projet a bénéficié de l’accompagnement  du Groupe  international chinois Jiangsu de coopération économique et technique à hauteur de plus de 580 milliards de F CFA.

Le premier bilan du projet fait en 2017 faisait état de plus de 5000 emplois crées, 100 000 lampadaires solaires, près de 3000 mini-réseaux photovoltaïques et plus de 102 000 kits domestiques installés dans plus de 500 localités réparties dans une dizaine de pays en Afrique. Ses pays sont le Niger, le Mali, le Sénégal, le Congo, le Bénin, le Burkina Faso, le Gabon, la Guinée Conakry, la Guinée Equatoriale et la Gambie.

Milliardaire en CFA à 46 ans

Selon le classement 2019 du magazine américain Forbes, Akon est le musicien africain le plus riche en 2019. Sa fortune est estimée à environ 47 518 462 526 F CFA.

Le milliardaire de 46 ans doit cette position à ses nombreuses casquettes : chanteur, entrepreneur, producteur, philanthrope, acteur. Akon a vendu plus de 35 millions d’exemplaires de ses albums. Il a aussi été nominé cinq fois pour les Grammy Awards. On lui attribue parfois une mine de diamant en Afrique du Sud, mais difficile d’en savoir plus.

Le parcours de Akon n’est pas fait que de victoires. Sa marque de vêtements Aliaune Milano n’aurait pas connue la réussite escomptée. Toutefois, sa volonté de donner du sens à sa vie et à celle des autres a toujours guidé ses pas.

De Kaolack au New Jersey

Akon, de son vrai nom Alioune Badara Thiam, est né le 16 avril 1973 à Saint Louis, aux Etats-Unis. Il a grandi au Sénégal, avant de retourner auprès de ses parents à Union City dans le New Jersey, à l’âge de 7 ans. Akon est le fils de deux artistes d’origine sénégalaise : la danseuse Kine Gueye Thiam et le percussionniste Mor Thiam. Depuis tout petit, Akon a appris à jouer de plusieurs instruments. Dans le New Jersey, Akon développe une véritable passion pour le hip hop.

L’univers particulier de cette musique de protestation le mettra en contact avec la délinquance des gangs. Après un vol de voitures, il aurait été emprisonné pendant quatre ans, de 1999 à 2002. En avril 2008, le site américain, The Smoking Gun, après des enquêtes, a affirmé que Akon n’aurait jamais fait autant d’années en prison et l’a mis au défi d’apporter les preuves d’une condamnation pour un quelconque délit majeur.

L’artiste futur candidat aux présidentielles américaines

Le 29 juin 2004, SRC/Universal sort Trouble, le premier album de Akon. En quelques semaines, Locked Up, un titre écrit juste après sa sortie de prison, devient un véritable tube. Le deuxième album d’Akon, Konvicted sort le 14 novembre 2006. Akon sort son nouvel album intitulé Freedom (liberté) le 2 décembre 2008. En 2009, un album du nom de Stadium est annoncé. Des singles sont sortis mais l’album, plusieurs fois reporté, n’est à ce jour pas encore sorti.

En 2006, Akon lance son label Kon Live Distribution. Il collabore avec beaucoup de musiciens comme Eminem, Gwen Stefani, Daddy Yankee, Lil’ Wayne, Michael Jackson, Snoop Dogg. En outre, Il a coproduit des albums à succès comme le premier de Lady Gaga.

Des rues de Kaolack aux salons les plus huppés du monde. De musicien à businessman à succès. Akon, tout le long de son parcours a fait preuve de courage, d’ambition, de persévérance… Sa devise: « Je veux toujours relever un défi en faisant quelque chose que personne ne s’attendait que je fasse! ». Le prochain défi de Akon est sa candidature annoncée aux élections présidentielles américaines de 2020.

Diendéré Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Rejoignez nous:

×