Togo : Un pôle d’attraction pour les investisseurs

Opportunités économiques

Le Togo est pays situé au milieu de la route du front de mer qui relie Abidjan à Lagos et en plein cœur de l’Afrique de l’ouest. Il est une plaque tournante pour l’Union économique et monétaire ouest-africaine et le marché commun en rapide intégration. Le pays présente de nombreuses opportunités d’investissement, notamment dans les secteurs des Infrastructures, de l’Energie, de l’Agriculture, de l’Exploitation minière et du Tourisme.

Les secteurs porteurs de l’économie togolaise.

Infrastructures

Le Togo dispose d’infrastructure de qualité. Ainsi, le développement des infrastructures ferroviaires, aériennes, portuaires et routières font du pays une plaque tournante de l’Afrique de l’ouest.

Energie

La production d’énergie électrique propre au Togo, est à majorité d’origine thermique. Cependant, le Togo dispose aussi de deux centrales hydroélectriques.

66% de la population togolaise vit dans les zones rurales et consomme moins de 10% de l’électricité du pays. Pour permettre un développement équilibré du pays et améliorer les conditions de vie des populations aussi bien urbaines que rurales, les nouvelles orientations de la politique énergétique consistent à développer les énergies renouvelables à savoir le solaire, l’éolienne, le biogaz et les microcentrales hydroélectriques). Chacune de ces énergies représentent un potentiel énergétique plus ou moins important mais peu exploité.

Agriculture

Elle contribue à hauteur de 30 % à la formation du PIB et emploie 70 % de la population active. C’est un secteur en pleine expansion et qui fait l’objet d’incitations à l’investissement de la part des organisations internationales et des pouvoirs publics. Les principales cultures de rentes sont : le coton (environ 100 000 tonnes par an), le cacao (environ 10 000 tonnes par an), le café (entre 5 000 et 8 000 tonnes par an), et le palmier à huile. Quant aux cultures vivrières citons les céréales (mais, mil, sorgho, riz), les tubercules (igname, manioc) et les légumineuses.

Exploitation minière

Les mines représentent actuellement 17% des exportations du Togo et 10% des revenus de l’Etat togolais. Le Togo dispose de ressources de fer, manganèse, chromite, bauxite, nickel, phosphates, calcaire, tourbe, grenat, marbre, pierres ornementales, argiles.

Tourisme

Avec ses plages, ses parcs naturels, sa vie culturelle et des points d’intérêts particuliers tels que le site du patrimoine mondial de l’UNESCO à Koutammakou, le Togo est également pôle d’attraction touristique.

Le secteur des télécommunications : malgré l’octroi récent de deux nouvelles licences pour la fourniture d’accès internet, les besoins dans ce secteur restent très forts. Le secteur des télécommunications dans toutes ses composantes (téléphonie mobile, internet, monétique) reste un secteur potentiellement très rentable.

Les télécommunications

Malgré l’octroi récent de deux nouvelles licences pour la fourniture d’accès internet, les besoins dans ce secteur restent très forts. Le secteur des télécommunications dans toutes ses composantes (téléphonie mobile, internet, monétique) reste un secteur potentiellement très rentable.

Pourquoi investir au Togo

PAIX ET STABILITE

Le Togo est un pays de paix et de stabilité qui offre à tout investisseur une quiétude personnelle et une sécurité aussi pour ses capitaux investis.

SITUATION GEOGRAPHIQUE ET INFRASTRUCTURES

Le Togo offre, de par sa position géographique stratégique et grâce à ses infrastructures, un cadre idéal pour le développement industriel et les échanges commerciaux avec la sous-région ouest africaine (CEDEAO), l’Europe et l’Amérique du Nord. Le pays est la porte océane des pays du sahel tel que le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Le Togo dispose de :

  • Deux aéroports de classe internationale l’un Lomé à et l’autre à Niamtougou. L’aéroport de Lomé a été entièrement rénové et est capable d’accueillir des avions gros porteurs.
  • Un réseau de télécommunication entièrement numérisé avec une fibre optique
  • Un Port en eau profonde : le Port Autonome de Lomé. C’est une plateforme moderne doté d’un port franc. L’ambition du pays de devenir un hub logistique de 1er plan, offre des opportunités à tous opérateurs de la chaine logistique portuaire. togoport.tg.

APPARTENANCE DU TOGO AUX ENSEMBLES SOUS-REGIONAUX (UEMOA, CEDEAO)

Le Togo est membre d’un vaste marché de 320 millions d’habitants de la CEDEAO. La politique d’investissement aujourd’hui est beaucoup plus axée sur une dynamique sous régionale. En réalité, en investissant au Togo, le promoteur est heureux de conquérir tous les marchés de la CEDEAO.

POTENTIALITES / OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENTS

Les besoins d’investissement concernent pratiquement tous les secteurs économiques : l’industrie agroalimentaire, les mines, le commerce, le transport, les services et le tourisme. Avec ses sols fertiles, le Togo regorge aussi de potentialités en ressources naturelles. En ce qui concerne les mines, on peut citer entre autres le phosphate, le calcaire, le platine, la bauxite. La réhabilitation du chemin de fer favorisera la réalisation d’un projet de port sec dans la partie septentrionale. Le Togo possède un potentiel touristique important qui offre d’énormes opportunités d’investissements dans les domaines de construction de complexes hôteliers, de villages de vacances et de parcs de loisirs.

ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES FAVORABLE

L’amélioration constante de l’environnement des affaires au Togo offre plusieurs avantages aux investisseurs.

  • Des facilités pour la création des entreprises (Acte Uniforme OHADA, Centre de Formalités des Entreprises) : Il n’existe aucune restriction aux droits des étrangers à gérer des sociétés locales. L’investisseur étranger peut créer une filiale à 100%. Avec le Centre de Formalité des Entreprises (CFE), la création d’une entreprise se fait en 24 heures. cfetogo.tg
  • Des facilités en matière fiscale : Il est observé une diminution de l’impôt sur les sociétés en plus des avantages du Code des Investissements et de la Zone Franche.
  • Des instruments de garantie (de protection) et de promotion des investissements : Au Togo il existe des voies de recours en cas de litige. Il s’agit notamment de Cour d’Arbitrage du Togo (CATO) ; la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (OHADA) ; la Cour d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale ; le Centre International pour le Règlement des Différends Relatifs aux Investissements (CIRDI) ; la MIGA (Agence Multilatérale de Garantie des Investissements). ccit.tg. Les entreprises et personnes étrangères réalisant un investissement, ont également le droit de rapatrier ou de transférer des capitaux et des bénéfices dans le cadre légal de la réglementation de change. Cette garantie s’étend également aux produits de la vente d’une exploitation. Le SGP (Système Généralisé de Préférences) offre au Togo, un accès préférentiel de ses produits en Europe. L’AGOA (African Growth Opportunity Act) permet aussi un accès préférentiel des produits togolais sur le marché américain.
  • La Société d’Exploitation du Guichet Unique du Commerce Extérieur (SEGUCE) :

Le Togo s’est doté d‘un système de facilitation du Commerce Extérieur dit “Guichet Unique du Commerce Extérieur” qui simplifie les procédures d’importation et d’exportation des marchandises et réduit leur délai de passage. (segucetogo.tg)

  • Des mesures incitatives (Charte des PME/PMI, Code des Investissements, Loi sur la Zone Franche, Code minier, Code Général des Impôts) : A travers ces différents codes, l’investisseur bénéficie également des exonérations fiscales et douanières et des mesures d’accompagnement très importants. Les contribuables personnes physiques et personnes morales, désignées par le Code Général des Impôts, qui investissent au Togo dans les conditions prévues, peuvent ainsi bénéficier d’une réduction de la base d’imposition de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés auquel ils sont assujettis.

MAIN D’ŒUVRE QUALIFIEE ET DISPONIBLE

Le taux de scolarisation a atteint au Togo 73% et se trouve parmi les plus élevés d’Afrique avec l’existence de plusieurs écoles de formation professionnelle, fournissant une main d’œuvre qualifiée. La liberté d’embauche est aussi garantie par un Code de travail très souple.

CADRE MACRO-ECONOMIQUE SEIN

Le Gouvernement togolais s’est également engagé dans une politique de bonne gouvernance et de management de qualité. Le Togo dispose d’un Plan National de Développement qui définit la vision, les axes et les projets prioritaires et la stratégie de mise en œuvre.

Translate »