Le guide du formateur international

Dr Poussi SAWADOGO a publié « Le guide du formateur international ». L’institut d’Accompagnement des Carrières Diplomatiques et Internationales a saisi l’occasion du confinement dû à la Covid_19, pour faire la promotion de cet ouvrage. Pour découvrir le « business » de la formation et les qualités qu’il faut avoir pour être un formateur international, nous avons rencontré Dr Poussi.

Bizya Africa : Bonsoir Dr ! Merci de vous présenter à nos lecteurs

Dr Poussi : Je suis Poussi Sawadogo. Je suis entre autre historien, journaliste, communicateur, diplomate. Je suis par ailleurs Coach-formateur et écrivain. J’ai 18 ouvrages à mon actif. Le dernier paraîtra au cours du mois de juin 2020.

Couverture du "Guide du formateur international"
Couverture du “Guide du formateur international”

Bizya Africa : Vous avez publié un ouvrage titré « Le guide du formateur international ». Dites-nous de quoi traite ce livre

Dr Poussi : Je voudrais préciser que ce manuel date de décembre 2018. Mais vu son importance, le Directeur Général de l’IACDI a décidé ces derniers temps d’en faire la promotion. Comme son titre l’indique, il s’agit d’un guide pour agir en tant que formateur international. Il développe dans un premier temps les concepts liés à la diplomatie et aux relations internationales. Dans un second temps, il traite de l’andragogie en contexte international. Il apporte une touche particulière par des histoires et des anecdotes dans la troisième partie. En plus, il présente des cas pratiques dans la dernière partie. Il s’agit d’un manuel complet pour former des formateurs internationaux.

Bizya Africa : Nous remarquons à un intérêt croissant des jeunes pour la carrière de formateur. Pensez-vous que la formation soit un business d’avenir ?

Dr Poussi : Hier, aujourd’hui et demain, la formation fut, est et sera un métier au cœur des changements qualitatifs. Je me définis comme un entrepreneur du savoir. Ma boutique, c’est ma tête. Je construis mes contenus qui finissent par donner naissance à mes livres. La formation est une excellente affaire pour moi. Non seulement je suis payé pour mes formations, mais aussi mes livres me rapportent de l’argent. La plus grande satisfaction provient des témoignages de transformation des participants à mes formations et des lecteurs de mes ouvrages. Mon premier livre, « Petit traité de sagesse » a été publié en mars 2008.  Le 18ème le sera en juin 2020, avec comme titre « Jus de fruits pour l’esprit ». Tout cela est le résultat de l’inspiration tirée de mes activités de formation et de mes différentes expériences.

Couverture du "Guide du formateur international"
Couverture du “Guide du formateur international”

Bizya Africa : Pour vous, quels sont les qualités qu’on doit développer pour devenir un formateur international de référence ?

Dr Poussi : Pour devenir formateur international, il faut comprendre l’international. Il faut maîtriser l’ingénierie de la formation, s’approprier les techniques et les outils andragogiques. Pour finir, il est important de maîtriser la prise de parole en public et savoir gérer le temps. En somme, le bon formateur international est créatif, pédagogue, expert, animateur et négociateur. L’imagination, la création et l’innovation sont les trois clés essentielles du formateur international.

Bizya Africa : Où peut-on acheter votre ouvrage et à combien ?

Dr Poussi : En tant que manuel de formation, le livre est disponible uniquement dans les bureaux de l’IACDI. Sis à la zone 1 côté Est du complexe scolaire bangré yiguia. Il est vendu à 7 500 FCFA.

Les contacts : iacdibf2017@gmail.com ou 00226 71572517

Bizya Africa : Quel sera votre mot de clôture ?

Dr Poussi : Le monde post-COVID19 appartiendra à ceux et à celles qui investiront dans leur croissance personnelle.

Interview réalisée par Philippe DIENDERE

 

Translate »