Zoom : La Covid-19 booste le chiffre d’affaire de la société à 169%

Zoom Vidéo Communications est une société américaine de services de téléconférence. Elle est basée à San Jose, en Californie. Zoom fournit un service de conférence à distance. Le système combine la vidéoconférence, les réunions en ligne, le chat et la collaboration mobile à l’aide d’applications. En 2020, le confinement dans les différents pays pour contrer la Covid-19 a renforcé la notoriété et l’usage de cette solution. Elle a ainsi enregistré un chiffre d’affaire en hausse de 169%. Toutefois, ce service est critiqué sur les aspects de sa sécurité et du non-respect de la vie privée de ses utilisateurs.

La révélation de Zoom par le confinement

« La vidéoconférence va devenir un service grand public incontournable », avait prédit le PDG de Zoom, Eric Yuan, qui l’a co-fondé en 2011. Neuf ans plus tard cette phrase devient une réalité avec le confinement dans la plupart des pays dans le monde. Le télétravail se présente comme l’alternative à la poursuite des activités. Zoom est ainsi passé à 265.000 clients payant à la fin du premier trimestre 2020. Il s’agit des entreprises qui comptent chacune au moins 10 employés. L’entreprise a donc fait un bond de 354% par rapport à l’an dernier, d’après la société elle-même.

L’entrée en bourse de Zoom

En mars 2019, Zoom a déposé une demande d’accès au NASDAQ, le deuxième plus important marché boursier aux Etats-Unis. La société est entrée en bourse le 18 avril 2019, avec des actions en hausse de plus de 72%, après un premier appel public à l’épargne de 36 dollars par action. Un an après, l’action de Zoom est passée le 23 mars 2020 à 160 dollars. La capitalisation boursière de Zoom Video Communications vaut aujourd’hui 59 milliards de dollars à Wall Street.

Le chiffre d’affaire de zoom pour son premier trimestre a augmenté de 169% par rapport à la même période de l’année dernière. Il a atteint 328 millions de dollars et généré un bénéfice de 27 millions de dollars contre seulement 198 000 dollars il y a un an. L’action oscillait autour de 200 dollars le 3 juin, soit plus de cinq fois le prix d’introduction en Bourse à 36 dollars il y a moins de 14 mois.

Désormais une plateforme sociale

Zoom est également devenu une plateforme sociale en raison de la pandémie. En plus de son usage au-delà des réunions ou des entretiens à distance, l’application Zoom est aussi utilisée à d’autre fins. Il s’agit par exemple des apéros virtuels, des réunions familiales, des cours de sport ou de yoga, des concerts, des mariages, etc. Au début de 2020, son utilisation a augmenté de 67% du début de l’année à la mi-mars.

Avec la pandémie de la Covid-19, le nombre d’utilisateurs par jour est passé de 10 millions en décembre 2019 à 200 millions en mars 2020. Des milliers d’établissements d’enseignement étaient passés à des cours en ligne en utilisant Zoom. L’entreprise a donc offert ses services gracieusement aux écoles de la maternelle aux lycées et les universités dans de nombreux pays.

Ces mesures ont contribué à une forte augmentation de l’utilisation de Zoom. Par exemple, en une seule journée, l’application Zoom a été téléchargée 343 000 fois. Toutefois l’application Zoom fait l’objet de nombreuse critique quant à la non protection de la vie privée des utilisateurs.

Installée dans la Silicon Valley, Zoom a été cofondée en 2011 par l’ingénieur sénior Eric Yuan. La société a été révélée par la covid-19. Les mesures de confinement ont permis à la société d’enregistré des résultats exceptionnels entre février et avril 2020. Reste à savoir si l’engouement mondial se poursuivra avec les déconfinements annoncés un peu partout.

Arnaud Fidèle YAMEOGO

 

Valentin Mano

Journaliste multimédia youmanlymano6@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »