Burkina Faso: Extrait Economie-Finances et Business du Conseil des Ministres du 17 06 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 juin 2020, en séance ordinaire, de 09H 30mn à13H 10mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

L’extrait que nous vous proposons prend en compte les questions d’économie, de finances et de business.

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE SEPT (07) RAPPORTS.

I.1.3. Pour le compte du ministère de l’Economie, des finances et du développement:

un projet de loi de finances rectificative de la loi de finances initiale pour l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2020. La loi de finances rectificative vise à répondre aux nouveaux impératifs imposés par l’épidémie de la maladie à coronavirus. Cela se traduit par une importante baisse des recettes propres, l’apparition de nouvelles

priorités à satisfaire afin de faire face à l’épidémie et la réponse aux conséquences de la COVID-19 sur l’ensemble de l’économie. Les recettes budgétaires constituées des ressources ordinaires et des ressources extraordinaires devraient se situer à 2 038 850 136 000 F CFA contre 2 233 316 662 000 F CFA pour la loi de finances initiale. Les dépenses budgétaires sont de 2 508 081 572 000 F CFA contre 2 518 456 662 000 F CFA pour la loi de finances initiale. Le déficit budgétaire se situerait à 469 231 436 000 F CFA contre 285 140 000 000 de F CFA pour la loi de finances initiale. Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

  • une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de financement relatif au crédit N°6669-BF et au don N°D647-BF de la deuxième opération de la série d’appui aux réformes sur la gestion budgétaire, la croissance durable et la prestation des services de santé, conclu le 08 juin 2020 entre le Burkina Faso et l’Association internationale de développement (IDA). Ce financement de la Banque mondiale est de 67 600 000 Euros (soit 44 342 693 200 F CFA) pour le crédit et 54 300 000 Droits de tirages spéciaux (DTS) pour le don (soit 42 897 000 000 de F CFA), soit un montant total de 87 239 693 200 F CFA.

 I.1.5. Pour le compte du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat:

– un décret portant augmentation du capital social de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY).

L’Assemblée générale des Sociétés d’Etat par résolution n°039/2019/AG-SE/SONABHY du 29 juin 2019 a décidé sur proposition du Conseil d’administration de la SONABHY de l’augmentation du capital de ladite société. Cette augmentation de capital permettra à l’Etat en tant qu’actionnaire unique d’augmenter les capacités de stockage afin de respecter la constitution du stock de sécurité et de répondre à une demande croissante en hydrocarbures.

Elle permet également de renforcer la solidité financière et la stabilité économique de la SONABHY. L’adoption de ce décret permet à la SONABHY de remplir efficacement ses missions stratégiques, économiques et sociales conformément aux dispositions de l’article 7 du décret n°2000-189/PRES/PM/MCIA du 17 mai 2000 portant statut général des Sociétés d’Etat.

Le Conseil a marqué son accord pour la conclusion des contrats avec les entreprises suivantes:

– Lot 1: Entreprise BURKINA DECOR, pour les travaux de réalisation d’une adduction d’eau potable simplifiée (AEPS)à Zéguédeguin, commune de Zéguédeguin, province du Namentenga, région du Centre-Nord, pour un montant de trois cent quatre-vingt-quinze millions quatre-vingt-deux mille cinq cent vingt-six (395082526) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent cinquante (150) jours;

– Lot 2: Entreprise EFTP, pour les travaux de réalisation de deux (02) AEPS dont une (01) dans le village de Denkiéna, commune de Solenzo, province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun et une (01) dans le village de Yargatenga, commune de Yargatenga, province du Koulpelogo, région du Centre-Est, pour un montant de trois cent quatre-vingt-quinze millions deux cent neuf mille neuf cent soixante-six (395 209 966) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent cinquante (150) jours;

– Lot 3: Entreprise RELWENDE, pour les travaux de réalisation de douze (12) Postes d’eau autonome (PEA) dont quatre (04) dans la commune de Kouka, province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun, quatre (04) dans la commune de Namissiguima, deux (02) dans la commune de Ouahigouya et deux (02) dans la commune de Tangaye, tous dans la province du Yatenga, région du Nord, pour un montant de trois cent quarante-deux millions neuf cent quatre-vingt-seize mille cinq cents (342 996 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent cinquante (150) jours;

Lot 4: Entreprise ALLIBUS, pour les travaux de réalisation de quatre (04) PEA dont deux (02) dans la commune de Bomborokuy et deux (02) dans la commune de Dokuy, tous dans la province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent quarante millions cent quarante-deux mille six cent cinquante-trois (140 142 653)F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 5: Entreprise DALIL NEGOCE et SERVICE, pour les travaux de réalisation de quatre (04) PEA dont un (01) dans la commune de Sanaba, province des Banwa et trois (03) dans la commune de Nouna, province de la Kossi, tous dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent millions quarante-neuf mille trois cent soixante-huit (100 049 368) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 6: Entreprise EFTP, pour les travaux de réalisation de quatre (04) PEA dont deux (02) dans la commune de Solenzo et deux (02) dans la commune de Tansila, tous dans la province des Banwa, région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent-dix-neuf millions quatre cent quarante-cinq mille cinq cents (119 445 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 7: Entreprise BURKINA DECOR, pour les travaux de réalisation de neuf (09) PEA dont cinq (05) dans la commune de Sangha, trois (03) dans la commune de Ouargaye et un (01) dans la commune de Yargatenga, tous dans la province du Koulpelogo, région du Centre-Est, pour un montant de deux cent soixante-dix millions trois cent huit mille cinq cents (270 308 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent cinquante (150) jours;

Lot 8: Entreprise SAFORA INTERNATIONAL, pour les travaux de réalisation de vingt (20) forages dont quatre (04) à gros débit, fourniture et pose de seize (16) pompes et construction de seize (16) superstructures, quatre (04) forages à gros débit dans les villages de Boulsa, Boussouma et Korsimoro dans la province du Sanmatenga, région du Centre-Nord; neuf (09) pompes dans la commune de Ouahigouya, une (01) pompe dans le camp militaire de Thiou, toutes dans la province du Yatenga, région du Nord;

une (01) pompe dans la commune de Comin-Yanga et deux (02) pompes dans la commune de Ouargaye, toutes dans la province du Koulpelogo, région du Centre-Est; une (01) pompe dans la commune de Boala et deux (02) pompes dans la commune de Boulsa, toutes dans la province du Namentenga, région du Centre-Nord, pour un montant de cent cinquante-un millions sept cent douze mille six cents (151 712 600) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 9: Entreprise BIL-CO, pour les travaux de réhabilitation de trente (30) forages en panne dans les communes de Tansila, province des Banwa; Dokuy, Nounaet Bourasso, province de la Kossi; Tougan, province du Sourou et Bomdokuy, province du Mouhoun, toutes dans la région de la Boucle du Mouhoun; dans les communes de Ouargaye et Yondé, province du Koulpelogo, région du Centre-Est; dans les communes de Namissiguima, Ouahigouya et Tangaye, province du Yatenga, région du Nord, pour un montant de cent sept millions (107 000 000)de F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 10: Entreprise SEPS INTERNATIONAL, pour les travaux de réalisation de six (06) latrines VIP dans les écoles de la commune de Ouahigouya, pour un montant de vingt-quatre millions neuf cent quarante-sept mille six cent quatre-vingt (24 947 680) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de soixante (60) jours;

Lot 11: Entreprise SAINT REMY, pour les travaux de réalisation de deux cent (200) latrines familiales sans plat semi-finies dans les communes de Ouargaye et de Comin-Yanga, toutes dans la province du Koulpelogo, région du Centre-Est, pour un montant de cinquante-cinq millions quatre cent-onze mille trois cent trente-un (55 411 331) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 12: Entreprise ERIF, pour les travaux de réalisation de deux cent (200) latrines familiales sans plat semi-finies dans la commune de Ouahigouya, province du Yatenga, région du Nord, pour un montant de cinquante-quatre millions huit cent-vingt et un mille trois cent trente-un (54 821 331) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent vingt (120) jours;

Lot 13: Bureau d’études BERA, pour le suivi-contrôle des travaux de trois (03) Adductions d’eau potable simplifiées (AEPS), dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Est, du Centre-Nord, pour un montant de cinquante-un millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille six cent cinquante (51 999 650) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent quatre-vingts(180) jours;

Lot 14: Bureau d’études AC3E, pour les études d’implantation de vingt (20) forages dont 04 à gros débit-suivi-contrôle des travaux de 20 forages, de réhabilitation de 20 forages, de pose de 16 pompes et de construction de 16 superstructures et suivi-contrôle des travaux de 33 PEA, de 400 latrines familiales sans plat semi-finies et de 06 latrines VIP, pour un montant de cent quarante millions neuf cent vingt et un mille cinq cents (140 921 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution maximum de cent quatre-vingts (180) jours.

Le montant total de ces prestations s’élève à deux milliards trois cent cinquante millions quarante-neuf mille cent cinq (2 350 049 105) F CFA TTC. Le financement est assuré par le Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) à travers l’Appui budgétaire sectoriel de l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »