‘’HANA’’ la marque de chaussure burkinabè qui veut conquérir le monde !

« En Afrique, le secteur de la chaussure est peu développé . Les peuples africains ont longtemps importé les chaussures venant de la Chine, de l’Inde ou de bien d’autres pays ». C’est le constat de Hamado Nana, promoteur de la marque de chaussures dénommée  “HANA”.  Pour diminuer cette lancée et avoir un produit propre à l’Afrique, ce dernier s’est lancé dans la confection et la vente des chaussures. Ce sont des chaussures made in Burkina Faso faites avec du matériel 100 %  africain avec des pagnes traditionnels africains comme élément de base. Notre entrepreneur du jour veut à travers ‘’HANA’’ se positionner  sur l’échiquier international.

Hamado Nana, promoteur des chaussures Hana
Hamado Nana, promoteur des chaussures Hana

 Comment est née la marque ‘’HANA’’

C’est en 2014 que Hamado Sana a décidé de lancer sa marque de chaussures dénommée ‘’HANA’’. Hamado est un tisserand de formation. Il avoue avoir arrêté ses études en classe de 6èm. Le tissage des pagnes, c’est  auprès de  sa grand-mère qu’il l’a appris. Au cours de son activité, Hamado fit la remarque que beaucoup de morceaux de ces pagnes tissés  allaient à la poubelle. «Toute chose est réutilisable », c’est la conviction de ce dernier. Ainsi, il décide de recycler ces morceaux de pagnes en attendant d’avoir une idée pour en faire quelque chose d’utile.

Evoluant en même temps dans la vente des espadrilles importés de la Chine ou de l’Inde depuis quelques années où il ravitaille de nombreuses personnes au Burkina Faso ; ce dernier fait la remarque  que les chaussures portés par les populations étaient essentiellement importés. C’est de là que l’idée lui est venue de fabriquer des chaussures made in Burkina Faso. Cela avec du matériel venant essentiellement du Burkina Faso et des pays de la sous-région. Ainsi c’est à cela que va servir les pagnes qu’il recyclait. Avec un budget de 50.000 FCFA, il crée la marque “HANA”. Une marque qui reflète les différentes cultures du continent africain.

Echantillon des chaussures Hana
Echantillon des chaussures Hana

Qu’est-ce que la marque “HANA” ?

‘’HANA’’, ce sont des chaussures plus précisément des espadrilles mixtes made in Burkina Faso. Ces chaussures sont fabriquées au Burkina Faso et habillées avec des pagnes traditionnels tels que le Faso Dan Fani, les pagnes Kita ivoiriens et ghanéens, le Koko Donda. Selon Hamado, les semelles de ses chaussures sont en pneus. Le prix des chaussures de la marque HANA vont de 5000f CFA à 15.000 f CFA.

Les pointures vont du 37 au 45. La marque HANA, c’est une dizaine d’employés spécialisés dans la fabrication et l’écoulement des chaussures. Pour ce qui concerne les pagnes traditionnels, il avoue travailler avec de nombreuses femmes qui le ravitaillent.  En plus de cela, Hamado fabrique des chaussures avec du jean, du velours.

 « Nous devons travailler ce qui est de nous ».

A la question de savoir pourquoi avoir décidé d’utiliser les pagnes traditionnels dans la fabrication de ses chaussures, Hamado nous lance « Nous devons travailler ce qui est de nous. Nous avons remarqué que beaucoup de nos chaussures étaient importées. Mais pourquoi l’Africain ne peut pas créer  purement africain et exporter aussi. Si nous voyons une chaussure par exemple aux Etats Unis ou en Europe où c’est écrit made in Burkina Faso; cela constitue une fierté tant pour moi que pour notre pays ».

Chaussures Hana, faites à base de pagne tissé
Chaussures Hana, faites à base de pagne tissé

« C’est de la marque HANA que je vis »

A en croire Hamado, la fabrication et la vente des chaussures HANA lui permet d’avoir un revenu considérable. « C’est une activité qui est très rentable. C’est de ça que je vis et j’arrive à faire face aux dépenses de plusieurs personnes. Par jour nous pouvons vendre une vingtaine de chaussures pour les détaillants. Pour ce qui concerne les ventes en gros, nous vendons une cinquantaine de paires par jour » nous dit-il.

Une marque peu connue qui fait le tour du monde

Les chaussures de la marque HANA sont présentes dans de nombreux pays. « Nous sommes beaucoup sollicités pour l’exportation de nos chaussures dans de nombreux pays. Pour cela, nous travaillons avec des revendeurs qui sont chargés de vendre nos chaussures dans les quatre coins du monde. Nous vendons essentiellement dans des pays tels que la Côte d’Ivoire, le Mali, le Tchad, la Centrafrique, les Etats Unis et bien d’autres pays dans le monde.

Nos chaussures sont très appréciées et la demande est de plus en plus grandissante. En plus de cela, nous sommes en collaboration avec des stylistes où nous sommes chargés de chausser les mannequins pour les différentes manifestations » ajoute Hamado.

Chaussures Hana faite à base de tissus Koko donda
Chaussures Hana faite à base de tissus Koko donda

Faire de la marque HANA, une chaussure de renommée internationale

Le rêve de Hamado c’est de faire connaitre la marque HANA comme la marque de référence des chaussures africaines. Pour y arriver, il ne manque pas de demander de l’aide aux bonnes volontés afin de l’aider à atteindre cet objectif. Une chose qui selon ce dernier sera bénéfique tant pour le Burkina Faso que pour l’Afrique.

Rabi KABA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »