Burkina Faso : Équiterroir, la solution pour les producteurs agricoles et artisanaux africains

Daouda Coulibaly est un jeune chef d’entreprise burkinabè. Son projet dénommé Equiterroir trouve ses origines à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso. Cette clémente cité à l’image de bien d’autres du pays est une des plaques tournantes de l’économie agricole et artisanale. Les producteurs et les artisans produisent mais le système commercial classique est peu efficace car caractérisé par la présence d’intermédiaires multiples.

C’est suite à ces constats, qu’un groupe de jeune burkinabè a mis au point une solution de promotion des producteurs et de commerce de leurs produits. La plateforme de commerce en ligne Équiterroir fait du « consommons burkinabè et africain » son combat en offrant une visibilité aux producteurs locaux. Elle est aussi un marché ou les producteurs locaux et les consommateurs se rencontrent pour vendre et acheter leurs produits. Bizya vous propose une interview avec le co-fondateur Daouda Coulibaly.

Bizya : Bonjour, présentez-vous à nos lecteurs s’il vous plait 

Daouda Coulibaly (DC) : Je m’appelle Daouda Coulibaly, je suis étudiant en Master, sciences de données et co-fondateur de la plateforme de promotion et de vente des produits du terroir dénommée Équiterroir. Notre entreprise porte le même nom.

 Bizya : Parlez-nous de Équiterroir

DC: Équiterroir est une plateforme e-commerce qui s’articule autour de la promotion et la vente de produits locaux des terroirs burkinabè et ouest-africains. Elle met également en valeur des producteurs et artisans, et fait la promotion de la consommation des produits de ces terroirs. Nous avons été lauréats, en 2018, du concours Génie TIC organisé par le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des postes. Ce prix nous a permis d’avancer sur la réalisation de la plateforme qui a vu le jour en Mars 2019 et l’entrée sur le marché.

Équiterroir est une plateforme de commerce en ligne

Bizya : D’où vous est venue l’idée de créer Équiterroir et comment est-ce que cela s’est passé ?

DC: Le projet Équiterroir est né de plusieurs constats :

  • Difficultés de vente des produits agricoles et artisanaux locaux ;
  • Trop d’intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs ;
  • La faiblesse d’un système commercial classique qui ne permet pas un réel épanouissement des producteurs ;
  • La dégradation continue de l’environnement due à l’action de l’homme.

Suite à ces différents constats, nous avons trouvé nécessaire de mettre en place une solution spécialisée dans la promotion et la vente des produits du terroir. D’abord cela permet de donner plus de visibilité aux producteurs locaux. Ensuite cette solution offre aux consommateurs la possibilité d’avoir accès à une gamme variée des produits sans être obligés de se déplacer.

Bizya : Que proposez-vous ?

DC: Équiterroir fait la promotion et la vente des produits locaux des terroirs Burkinabè et de la sous-région. Aussi, nous donnons des informations sur les procédures de production (bio, équitable, bonnes pratiques d’hygiène, certifications…), de conservation, de transformation et de livraison.

En outre, nous renseignons les producteurs (individus ou collectivités), et offrons des suggestions de recettes ou d’emploi de certains produits.

Bizya : Concrètement comment cela se passe ?

DC: Nous mettons en ligne les produits de nos producteurs avec toutes les informations nécessaires. Lorsqu’il y a une commande, nous récupérons le produit pour la livraison

Dans le souci de répondre efficacement aux attentes des producteurs, nous permettons à ceux qui peuvent le faire, de créer un compte vendeur et de proposer directement leurs produits sur notre plateforme.

Bizya : Qu’est-ce qui fait la particularité de Équiterroir ?

DC: C’est une plateforme e-commerce équitable des produits du terroir. Ce qui est une première au Burkina Faso. Nous mettons un accent particulier sur les productions bios.

En plus de la vente, nous donnons des informations sur les produits, les conditions de productions, les certifications. Nous proposons de nouvelles règles en termes de qualité et de débouchés.

Bizya : Qui sont vos principaux clients ?

DC: Nos principaux clients sont les consommateurs du Burkina Faso, qui constituent notre cible principale et ceux sous régionaux, les amateurs de produits burkinabè, les consommateurs des pays du Nord qui soutiennent le commerce équitable.

La plateforme connecte plusieurs consommateurs aux producteurs

Bizya : Que gagnez-vous en retour ; Est-ce que cette activité est rentable ?

DC: Nous faisons la promotion et la vente des produits des producteurs partenaires. En contrepartie, nous percevons un pourcentage sur les ventes en fonction du type de relation avec eux. C’est une activité rentable, car il y a une forte demande de nos produits. De l’intérieur comme de l’extérieur du pays.

Bizya : Quelles sont vos difficultés ?

DC: La principale difficulté pour Équiterroir et pour le e-commerce au Burkina Faso, est que bon nombre de burkinabè n’ont pas encore intégré les achats en ligne dans leur quotidien. Soit par méfiance, soit parce qu’ils n’ont pas une grande connaissance des outils informatiques.

À cela s’ajoute le problème d’accès à Internet qui constitue un obstacle au développement des activités et services en ligne dans notre pays.

Bizya : Quels sont vos ambitions ?

DC: Nous pensons coupler à la plateforme numérique des activités moins virtuelles qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour la promotion du made in Burkina. Nous comptons aussi mettre en place un système de livraison qui permettra d’atteindre facilement les clients.

Bizya : Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes qui aimeraient emboiter vos pas ?

DC: Je leur conseille le courage et la persévérance.

Bizya : Quel est votre dernier mot ?

DC: Je remercie BIZYA Africa de nous avoir donné l’occasion de présenter Équiterroir à ses lecteurs. Je profite aussi de l’occasion pour dire merci à tous nos partenaires qui nous ont accordé leur confiance

Interview réalisée par Arnaud Fidèle YAMEOGO

Valentin Mano

Journaliste multimédia youmanlymano6@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »