Faso Energy : La première usine de fabrication de plaques solaires en Afrique de l’Ouest inaugurée au Burkina Faso

Le Burkina Faso est fin prêt pour exploiter au maximum la ressource soleil. Avec le meilleur ensoleillement de l’Afrique de l’ouest, le pays abrite désormais la toute première usine de fabrication de panneaux solaires de la zone. L’ouverture officielle de Faso Energy a eu lieu le mardi 22 septembre 2020 à Ouagadougou. Faso Energy est le fruit de la vision d’un opérateur économique burkinabè qui, avec l’accompagnement du gouvernement veut faire du Burkina Faso, un hub sous régional des énergies renouvelables.

C’est dans la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou, que l’entreprise de droit burkinabè Faso Energy a implanté ses installations. Ce type d’investissement est donc le premier du genre au Burkina Faso et en Afrique de l’ouest. En effet, cette usine est spécialisée dans la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques avec des machines de dernière génération. Il s’agit des plaques allant de 150 W à plus de 330 W. L’usine a une puissance de 80 à 120 MW par an et une capacité de production de 60 à 100 panneaux photovoltaïques par jour. La société utilise également la dernière technologie des panneaux sur le marché. En outre, de toutes les composantes, seule la matière première est importée. De quoi faire la fierté de tout un pays.

Faso Energy aura une capacité de production de 60 à 100 panneaux photovoltaïques par jour.

L’accompagnement de l’Etat

Présent à la cérémonie d’ouverture, le Premier Ministre du Burkina Faso, Christophe Marie Dabiré a déclaré que le gouvernement a déjà fait sa part du travail. En effet, le nouveau code des investissements de 2018 donne une place de choix à l’industrie énergétique. Il revient au secteur privé de tirer profit des opportunités qu’offre l’Energie solaire pour le bien-être des populations, a-t-il ajouté.

Il a aussi félicité et rassuré l’investisseur El hadj Koanda de l’effectivité du mécanisme de rationalisation des importations et de lutte contre la fraude. L’objectif étant de protéger les industries nationales.  Et au Ministre en charge de l’industrie Harouna Kaboré de saluer la vision du promoteur. Son ambition est conforme aux objectifs de la stratégie nationale d’industrialisation.

Pour lui, il a su profiter du code en passant par le Centre de formalités des entreprise (CEFORE). C’est ainsi qu’en 2016, l’entreprise a obtenu son autorisation d’implantation et a bénéficié de l’agrément B du code des investissements. Toute chose qui lui a permis d’importer ses équipements hors douane et hors taxe et d’autres avantages fiscaux selon Harouna Kaboré. Il s’agit de :

  • L’exonération totale pendant le délai de réalisation des droits de taxe de douanes sur les équipements d’exploitation y compris le premier lot de pièces de rechange
  • L’exonération totale de la fiscalité intérieure sur les équipements fabriqués localement pendant le délai de réalisation.
Faso Energy a bénéficié du soutien du gouvernement burkinabè

Le coût total des investissements est de plus de 3 milliards 200 millions (3 230 587 371 FCFA). La valeur ajoutée prévisionnelle des cinq prochaines années est estimée à plus de 7 milliards de FCFA.

De plus Faso Energy bénéficiera de l’exonération totale pendant six ans de l’impôt sur les sociétés et du droit de la patente pendant six ans. Durant également 6 ans, la société bénéficiera également de l’exonération totale de la taxe patronale et d’apprentissage (TPA). L’accompagnement de l’Etat dans la mise en place du projet s’élève à plus d’un milliard de FCFA.

Une industrie créatrice d’emploi et de richesse

Faso Energy emploi environ 50 personnes composés des opérateurs et des techniciens pour le moment. Elle compte atteindre 170 employés à terme avec environ 2000 emplois indirects.

Le Burkina Faso est considéré comme le pays au potentiel d’exportation de l’Energie solaire de cet espace.  Le Burkina Faso veut accroitre son leadership en Afrique de l’ouest. 16 centrales solaire sont en construction au Burkina avec une puissance de 250 MW.

Le Ministre du l’Energie Bachir Ismael Ouédraogo a annoncé que plus de 250 milliards vont être investit dans le solaire dans les années à venir. C’est pourquoi il invite le secteur privé burkinabè à s’organiser avec les banques burkinabè et les autres acteurs de l’Energie pour profiter des nombreuses opportunités du solaire.

Les avantages pour les partenaires revendeurs des produits Faso Energy

Dans l’objectif de mieux pénétrer le marché, Faso Energy compte soutenir ses revendeurs par la promotion. La société compte diminuer les prix au maximum au profits des revendeurs afin qu’ils soient accessibles au grand public. D’ores et déjà le Directeur général de Faso Energy Jeremy Zmuda invite tous les revendeurs de produits solaires à prendre attache avec sa société pour discuter des possibilités d’un partenariat gagnant.

Il a par ailleurs insisté sur la qualité des plaques solaires qui respectent les normes de fabrication en la matière. Au niveau national, elles sont approuvées par le Ministère de l’Energie et de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE). Les produits de Faso Energy sont aussi conformes aux normes de qualité de l’Union européenne.

Faso Energy est venu enrichir davantage le secteur des énergies renouvelables. La société a tout un boulevard d’opportunités pleines de promesses. Il revient aux entrepreneurs et aux investisseurs burkinabè surtout de savoir l’explorer pour résoudre le problème d’accès à l’énergie en créant de la richesse.

Arnaud Fidèle YAMEOGO

Valentin Mano

Journaliste multimédia youmanlymano6@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »