Relance économique post covid : 335millions prêtés à environ 1500 femmes

Le Burkina Faso vole au secours des femmes des marchés et yaars dont les activités sont affectées par la Covid 19. C’est dans le cadre de la relance économique post Covid. Pour cela, à travers son ministère en charge de la femme et du Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes(FAARF), il a procédé à une remise de chèques à ces femmes. La remise officielle de ces chèques a eu lieu le jeudi 24 septembre à Ouagadougou.

Vue partielle des participants à la cérémonie de remise des chèques
Vue partielle des participants à la cérémonie de remise des chèques

1500 bénéficiaires

A ce jour, c’est environ 1500 femmes qui ont bénéficié du plan de relance économique post Covid du gouvernement. Cet accompagnement vise à leur permettre de relancer leurs activités affectées par la Covid.  Pour que l’accompagnement soit une réalité, 19. 5 milliards de FCFA ont été mis à la disposition du Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes(FAARF). Ainsi, cette somme va servir à la relance économique des activités des très petites entreprises des femmes. « A ce jour, c’est plus de 335 000 000 F CFA qui ont été octroyés à  environ 1500 femmes des marchés et yaars du Kadiogo », a annoncé  Marie Laurence Marshall, ministre en charge de la femme. Elle était la patronne de la cérémonie de remise des chèques.

Marie Laurence Marshall, ministre en charge de la femme, patronne de la cérémonie
Marie Laurence Marshall, ministre en charge de la femme, patronne de la cérémonie

Des crédits à un taux de 3,5%

Ces chèques sont accordés sous forme de crédits  et sont payables en une année. A en croire Dorcas Tiendrébéogo, directrice générale du FAARF, « les crédits sont administrés avec des conditions plus flexibles. En temps normal, les taux d’intérêt aux FAARF sont de 10%. Mais dans ce cas spécial de covid 19, ces taux reviendront à 3,5%. Ainsi, les payements se feront mensuellement  et cela en fonction de l’activité de la bénéficiaire ».

Dorcas Tiendrébéogo, directrice générale du FAARF
Dorcas Tiendrébéogo, directrice générale du FAARF

Une initiative saluée par les femmes

Pour marquer leurs satisfactions, les femmes sont sortis nombreuses à cette cérémonie officielle de remise de chèques. Aussi, par la voie de Halimata Kaboré, représentante des bénéficiaires, les femmes ont promis d’utiliser ces prêts judicieusement. En outre, elles ont déclaré que cet accompagnement va contribuer à booster leurs activités économiques.

Halimata Kaboré, représentante des bénéficiaires
Halimata Kaboré, représentante des bénéficiaires

Les femmes actives des 13 régions du Burkina Faso vont bénéficier de cet accompagnement du fonds de relance des activités génératrices de revenus des femmes.

« Durant l’année 2020,  environ 54 milliards ont été octroyées à 695.000 femmes sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso », a ajouté la directrice du FAARF.

Rabi Kaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »