Made in Burkina: bientôt les tenues scolaires en pagne tissés

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat en collaboration avec le Club des marketeurs du Burkina Faso entendent fédérer leurs actions dans la promotion et la consommation des produits made in Burkina. Le sujet a fait l’objet d’une étude réalisée par les marketeurs du Burkina. Les résultats de cette étude ont été présentés aux hommes de médias. C ‘était ce mardi 13 octobre à Ouagadougou.

Vue partielle des participants
Vue partielle des participants

Octobre, mois du “consommer local”

Le mois d’octobre est consacré comme le mois du consommer local. C’est l’Union Economique  et Monétaire des Etats de l’Afrique de l’ouest (UEMOA), qui l’a institué en 2018. En vue de susciter l’intérêt du consommateur dans la promotion et la consommation des produits made in Burkina Faso, le Club des marketeurs du Burkina se donne pour mission d’accompagner  le ministère du commerce, de l’industrie et de l’Artisanat.

Un plan stratégique pour la promotion du made in Burkina

Pour atteindre cet objectif, ces marketeurs  ont élaboré un plan stratégique qui facilite la promotion des produits locaux de qualité. Ainsi, la mise en œuvre de cette stratégie passe par l’utilisation de plusieurs supports de communication. Elle s’étale sur l’année 2020-2023. Ce plan a pour objectif d’atteindre 50% de part du marché d’ici à l’horizon 2023. Ce sont : «La mise en place d’une centrale d’achat et de distributions qui va regrouper  un bon nombre d’experts dans différents domaines. L’élargissement des gammes pour pouvoir pénétrer les foyers de recrutements. Attiser la fibre patriotique en se basant sur le made in Faso » dit, Boureima Maiga, président du Club des marketeurs du Burkina.

Vue partielle des participants
Vue partielle des participants

Un plan qui va contribuer à l’avancée des choses

Ce plan d’actions est pris en compte  pour l’élaboration d’une stratégie à l’échelle nationale. A en croire Harouna Kaboré, ministre du commerce, de l’industrie et de l’Artisanat, «ce plan d’actions contribuera à faire avancer les choses. Ainsi, le made in Burkina est pour très bientôt. Aussi, plusieurs actions se verront concrétiser. Il s’agit entre autres, de l’institution de la tenue scolaire en pagne tissé, de l’utilisation du coton national pour des tricots fabriqués au Burkina, de la production de fil pour le tricot et 1000 produits burkinabés certifiés ».

Le club des marqueteurs crée pour la promotion des produits locaux

Le club des marketeurs est une association appelée « marketing et sales managers club ». Ainsi, ll regroupe des professionnels issus du monde de la communication, du marketing, de la recherche et des affaires. Il a été mis en place il y’a trois ans dans le but de faciliter la promotion des produits locaux.

Rabi Kaba

Translate »