Burkina Faso : vers une autonomisation des petites et moyennes entreprises

L’atelier national de lancement du projet de renforcement des compétences entrepreneuriales et managériales des petites et moyennes entreprises (PME) au Burkina Faso (Projet SME LOOP) a eu lieu ce jeudi 4 février 2021 à Ouagadougou. Booster les compétences des PME au Burkina Faso, tel est le défi que veut relever la maison de l’entreprise de concours avec ENABEL (agence Belge de développement) et la GIZ.

Vue des participants
Vue des participants

Les petites et moyennes entreprises connaissent une certaine fragilité financière due au manque d’accompagnement. Le projet SME LOOP a pour but de renforcer les capacités des PME tout en créant des emplois au sein de ces entreprises. Ce sont au total 400 PME dont 200 évoluant dans le secteur agroalimentaire qui bénéficieront de l’appui du projet. Les régions concernées sont la Boucle du Mouhoun, les Cascades, les Hauts-Bassins et le Sud-Ouest pour une durée de 24 mois.

Ismaël Sawadogo, directeur marketing de la maison de l’entreprise
Ismaël Sawadogo, directeur marketing de la maison de l’entreprise

Renforcer les capacités des PME et assurez le suivi évaluation

Ismaël Sawadogo, directeur marketing de la maison de l’entreprise a expliqué que la crise sanitaire que connait le Burkina Faso a entrainé un ralentissement sans précédent des activités.  Ce faisant, la maison de l’entreprise ainsi que la GIZ et ENABEL ont voulu contribuer à la reprise des activités.

« Nous avons lancé un appel à candidature pour des PME des régions couvertes de sorte à ce que ces PME puissent postuler pour un cycle d’accompagnement. Il va consister dans un premier temps à renforcer leur capacité. Ensuite à les accompagnées sur le terrain pour la mise en œuvre des compétences managériales retrouvées », a-t-il dit.

Il a par ailleurs confié qu’au-delà de la formation, il sera question d’un suivi total à l’endroit des PME. Ce suivi ce fera à travers une méthodologie qui a fait ses preuves dans d’autres pays, SME business training, un coaching LOOP.

Edwige Zongo, conseillère stratégique à ENABEL
Edwige Zongo, conseillère stratégique à ENABEL

Des emplois décents au profit du développement rural

De plus, Edwige Zongo, conseillère stratégique à ENABEL a expliqué que ce projet entre en droite ligne avec les objectifs de développement du royaume de Belgique. Il se matérialise par une convention bilatérale entre le Burkina Faso et la Belgique et prend en compte quatre axes de développement dont l’accompagnement des PME.  De ce faite, elle a souhaité qu’au sortir de ce projet, les PME puissent créer des emplois décents. Et surtout des emplois qui s’inscrivent dans la durée.

Du reste, la mise en œuvre du projet SME LOOP mobilise 744 328 400 F CFA. Ainsi, les acteurs de ce projet nourrissent de grands espoirs quant aux résultats attendus après les 24 mois d’application.

                                                                                                                                                                      Corine GUISSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »