Burkina: Burkinariat Boost est lancé

Les 11 et 12 novembre 2022, Burkinariat Boost a officiellement lancé ses activités à Ouagadougou. Ce lancement s’est fait à travers une session de renforcement de capacités, du réseautage et des partages d’expériences.  Pour mieux comprendre ce programme, nous avons rencontré pour vous, madame Amélia Bazi.

  • Bonjour madame ! Présentez-vous s’il vous plait

Bonjour, je suis Amélia Bazi. Je suis chargée de missions en soutien à l’entrepreneuriat à l’ONG Autre Terre et Coordonnatrice de l’association Yolse Tuuma.

  • Qu’est-ce que « Burkinariat boost » ?

Burkinariat boost est un programme porté par l’association Yolse Tuuma en partenariat avec Autre Terre. Ainsi, il ambitionne d’accompagner les entrepreneurs.euses et porteurs.euses de projets à impact social.

  • Pourquoi avez-vous choisi de lancer ce programme ?

En réalité, tout est parti d’un constat. A Autre Terre, nous intervenons depuis des décennies auprès d’acteurs locaux, en appuyant la création et la pratique d’unités économiques. Cependant, l’approche manquait toujours de pragmatisme et de projection autonomisante, en matière de développement entrepreneuriale. C’est pourquoi nous avons décidé de proposer une approche différente, avec une vision mêlant inclusion et autonomisation. D’où la mise en place du programme d’accompagnement Burkinariat boost.

  • Comment va se dérouler le programme ?

Le programme Burkinariat boost a débuté le vendredi 11 novembre 2022. Il va d’une part consister en des formations pratiques données aux participants.es pendant 6 mois. D’autre part, ils bénéficieront d’un coaching rapproché, mixé à des activités de réseautage. Pour finir, un appui à la mobilisation de ressources financières via un réseau existant ou à créer, sera fait.

  • Comment être bénéficiaire de « Burkinariat Boost » ?

Un appel à soumission de dossier a été lancé en fin septembre pour plusieurs semaines. Les personnes ayant soumis leur dossier sont passées par plusieurs étapes du processus de sélection. Après quoi nous avons retenu les 18 participants.es de cette première cuvée du programme. Cela signifie qu’il n’est plus possible d’en bénéficier pour le moment. Les personnes intéressées sont donc invitées à se tenir prêtes pour le prochain lancement prévu pour 2024 selon notre planning.

  • Comment est financé le programme ? Est-ce sur fonds propres ?

Le programme est financé par la coopération belge au développement. Mais le budget n’a pas entièrement été validé.  Donc nous sommes toujours en recherche de financements complémentaires pour mener à bien toutes les activités initialement prévues. Toute personne ou structure désireuse de nous accompagner financièrement est la bienvenue 😊

  • Comment voyez-vous ce programme dans cinq ans ?

Dans 5 ans, nous aurons déjà accompagné 40 entrepreneurs.euses à impact au moins qui seront des moteurs et un socle du développement socio-économique.

D’ici 5 ans, Yolse Tuuma aura identifié suffisamment de champions dans ses domaines d’intervention et enrichit Burkinariat boost d’un volet Mentorat bien ficelé dans lequel de jeunes entrepreneurs.euses sont épaulés.es et guidés.es.

Dans 5 ans, Yolse Tuuma sera un acteur important de l’écosystème entrepreneurial au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest, et Burkinariat boost sera un programme incontournable dans l’accompagnement d’entrepreneurs.euses à impact.

  • Quel est votre mot de fin ?

Merci beaucoup à Byzia Africa de l’intérêt manifesté pour le programme Burkinariat boost et de la lumière faite sur l’association Yolse Tuuma.

La première édition du programme est déjà en cours, tout de même, l’association travaille sur d’autres activités à destination des entrepreneurs.euses hors cadre de Burkinariat boost. Donc pour ne rien manquer de nos actualités, suivez nous via notre page Facebook www.facebook.com/yolsetuumaburkina

A bientôt.

 

DIENDERE Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »